Search

MA Awards

To support young research and encourage the dissemination of knowledge in the field of gender and sexualities, the Gender Institute has created a Master’s Award in 2019. The prize is open to students who have defended their Master 2 in the field of Humanities, Arts and Social Sciences in a partner institution of the Gender Institute.

Award winners 2021

Louise CHABANEL-GABRIELE

MA Awards - Institut du Genre

“‘What it Looks Like for a Wife to Submit and a Husband to Lead’ : analyse de la production de discours antiféministes par de jeunes évangéliques américain.e.s (26-36 ans) sur YouTube (2017-2020)”, Etudes anglophones, ENS de Lyon.


Aux États-Unis, alors que le modèle hétéronormatif de la famille et de la sexualité est remis en cause dans un contexte pluraliste et sécularisé, de jeunes évangéliques continuent à produire un discours antiféministe qui valorise les rôles de genre traditionnels et définit le mariage hétérosexuel comme seul cadre valide de la sexualité. À travers l’étude de trois chaines YouTube, mon étude met en évidence les ressorts et les spécificités de ce nouveau discours religieux en ligne. 

Farah DERUELLE

MA Awards - Institut du Genre

“Le sexe dans les laboratoires du CNRS. Conjugalités et violences à l’épreuve de l’égalité femmes-hommes dans les carrières scientifiques”, Etudes sur le genre – sociologie, Université Toulouse Jean Jaurès.


Dans la plupart des matrices théoriques en sociologie, sexualité et travail restent pensés comme deux objets antagoniques, l’un confiné à la sphère privée, l’autre à la sphère professionnelle. Pourtant, les actes sexuels, qu’ils soient consentis ou contraints, constituent autant de pratiques informelles prenant parfois place en plein cœur des collectifs de travail, participant à réagencer les trajectoires de carrière. Ce mémoire propose de conceptualiser la sexualité au travail comme facteur potentiel d’inégalité professionnelle, à l’aune d’un terrain : celui des unités de recherche en sciences naturelles d’une délégation régionale du CNRS. 

Lou MARECHAL

MA Awards - Institut du Genre

“Femmes, Guitare électrique et Musique rock : féminisation du métier de guitariste électrique et hégémonie masculine”, Information Communication, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle.


Mon travail est parti d’un double constat : les femmes sont de plus en plus visibles au poste de guitariste électrique dans la musique rock, et la littérature scientifique sur le sujet ne choisit presque exclusivement que l’angle de l’absence des femmes ou de leur domination dans le rock. J’ai donc mené une enquête sur la base d’entretiens auprès de 9 femmes guitaristes rock, et me suis demandé dans quelle mesure le genre informait leurs trajectoires et leurs pratiques. 

Aurore PINCEEL

MA Awards - Institut du Genre

“‘Le mari a son livre sous la main, la femme son ouvrage’. Expériences matérielles de la différence des sexes dans les pratiques quotidiennes à Lille au XVIIIe siècle”, Histoire, Université de Lille.


À une époque où les affichettes « Pensez-y pour la fête des mères » sur des aspirateurs en promotion provoquent chaque année la foudre des militant·e·s féministes, la question de la place des objets dans l’expression des représentations sociales trouve dans notre société contemporaine une vive actualité. Pour mieux comprendre ces discours associant normes de genre et biens matériels, cette étude propose de remonter jusqu’au XVIIIe siècle à la recherche de leurs précédents historiques. 

All award winners

Nicole BASTIN – 2020

« Culture du viol : à la veille du scandale Weinstein, la fiction télévisuelle face à ses responsabilités », Études sur le genre – Corps et biopolitique, Université d’Angers, soutenu le 7 septembre 2020.

Camille DEFOSSEZ – 2019

« Le droit d’asile en matière de mutilations génitales féminines et de traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle : générateur de dispositifs de contrôle sur le corps, le sexe et la sexualité des demandeuses d’asile », Droit public, mention Droits de l’Homme ; Université Paris Nanterre, soutenu le 24 novembre 2020

Charlotte FISCHER – 2019

« ‘Domestic violence’ : de la maison au tribunal », Anthropologie sociale et historique, Université Toulouse 2 Jean Jaurès, soutenu le 16 septembre 2020

Edward-Armando GONZALEZ-CABRERA – 2020

« En(quête) de muscle. Ethno(bio)graphies des masculinités et productions du capital corporel genré », Sociologie, Démographie, pluri SHS, Université Rennes 2, mémoire soutenu le 04 septembre 2020

Audrey BOISGONTIER – 2016

« Intégrité physique et intersexuation », Master 2 – Droits de l’Homme, Droit public, Université Paris Nanterre, soutenu le 10 septembre 2019

Kenza ELASS – 2019

« An application of the quantile selection model to measure gender wage gap evolution in France », Master 2 Économie Théorique et Empirique, Économie, Aix-Marseille Université, soutenu le 18 juin 2019

Augusta KAMIL MIKHAIL – 2019

« Des critiques du pansexualisme de Freud aux contestations des pansexuels non binaires. Histoire d’un siècle d’écrits en mouvement », Master Genre, Politique et Sexualité, Sociologie, spécialité « Genre, Politique et Sexualité », EHESS, soutenu le 26 juin 2019

Alice LAURENT CAMENA – 2019

« Femmes aux platines. Le Djing, pratiques et carrières au prisme du genre », Master Études sur le genre, parcours Corps et biopolitique, Sociologie, Démographie, pluri SHS, Université d’Angers, soutenu le 6 septembre 2019