Virginity for health. Le concours de vierges modèles et la prévention du VIH au Togo

Thèse de doctorat en Anthropologie - Aix-Marseille Université
Par Francesca MININEL
Sous la direction de Frédéric Saumade
Année de soutenance 2019

Résumé

Français Anglais
Cette recherche porte sur les dimensions sociales et politiques de la promotion de l’abstinence jusqu’au mariage et des pratiques de test de virginité en tant que stratégie préventive du VIH au Togo, dans le contexte de la croissance des mouvements identitaires et religieux, mais aussi en relation aux politiques de prévention mises en place par les organismes de santé nationaux et internationaux. A partir de l’observation ethnographique du Trophée des vierges, un concours de filles vierges organisé dans le cadre de la prévention du VIH, d’une enquête menée chez les étudiants loméens et de l’ethnographie de rituels d’initiation des jeunes filles dans le Nord du pays, il s’agit d’analyser la manière dont les conceptions locales de l’entrée en sexualité s’articulent avec les notions globalisées véhiculées par les organismes de santé publique et la manière dont cette articulation façonne les pratiques contemporaines de la sexualité, les systèmes d’organisation familiale et de construction du genre. L’analyse montre que les conceptions urbaines de la virginité se situent en rupture avec la valorisation traditionnelle de la fertilité adolescente. L’activisme pro-virginité développé dans le cadre de la lutte contre le VIH, bien qu’il se présente comme ancré dans la tradition, véhicule des conceptions mondialisées. La valorisation de la virginité comme réponse « africaine » à l’épidémie de VIH relève d’une radicalisation identitaire basée paradoxalement sur l’intériorisation du regard colonial sur la sexualité des Africains qui nécessiterait d’être normalisée par la médecine et la religion. Elle renforce un système de représentations qui culpabilise la sexualité féminine.
The Virgin Trophy and HIV prevention in Togo. This research analyses the social, cultural and political implications of Abstinence Until Marriage (AUM) programs and virginity testing as an HIV prevention strategy in Togo vis-a-vis the increasing importance of Christian religious movements, identity politics and the medicalization of female sexuality through national and international health policies. The research relies on an ethnography of the so-called Virgin Trophy (a national female virginity contest) and a study carried out among young students living in Lomé. The results of our fieldwork allow us to offer an analysis of how local conceptualizations of sexuality among adolescents intertwine with globalized notions conveyed by public health organizations and shape contemporary sexual practices, familial systems, gender identities and the categorization of sexual behavior. We will show that urban notions of virginity depart from the traditional valorization of adolescent fertility and that female initiations tend to fit Christian moral standards. The pro-virginity activism is supposedly rooted in "tradition", but it conveys globalized notions about sexuality and social organization. His insistence on the notion of choice illustrates a conceptual approach that emphasizes the importance of individual and that is strongly affecting Togolese society. Paradoxically, the valorization of female virginity as the “African” response to HIV/AIDS rests upon the internalization of the colonial leitmotif about the need to normalize “African” sexuality through medicine and religion. As such, it reinforces a belief system that sees female sexuality as blameworthy and women as responsible for the “degeneration” of society.