Quand les femmes prennent la parole : démocratisation institutionnelle et professionnalisation des ministères au sein de l’église évangélique de Polynésie française

Thèse de doctorat en Sociologie - EHESS
Par Gwendoline MALOGNE-FER
Sous la direction de Danièle Hervieu-Léger
Année de soutenance 2005
Très honorable avec félicitations du jury

Publication

Les femmes dans l'Église protestante mā'ohi : religion, genre et pouvoir en Polynésie française
Editeur : Karthala
Année : 2007

Résumé

Français Anglais
L'institutionnalisation des activités des femmes initiée par les épouses de pasteurs depuis les années 1980 et l'accession des femmes au ministère pastoral en 1995 illustrent deux dynamiques - parfois concurrentes- de participation accrue des femmes au sein de l'église évangélique de Polynésie française. L'accès des femmes au pastorat s'accompagne d'une priorité accordée à la formation des pasteurs. Les trajectoires des élèves pasteurs sont différentes selon le sexe : les jeunes filles entrent à l'école pastorale célibataires et bachelières alors que les hommes sont mariés, non-bacheliers mais envoyés par leur paroisse d'origine. La féminisation du corps pastoral annonce une redéfinition des formes d'autorité au sein du "couple pastoral" et de la place du conjoint en paroisse. Cette féminisation s'accompagne d'une transformation des modes d'exercice et de légitimation des ministères ecclésiastiques qui entre en tension avec l'orientation théologique officielle de l'église.
The institutionalization of women's activities initiated during the 1980's by pastor's wifes and the acceptance of woman pastorate in 1995 show two distinct - and sometimes conflicting - processes increasing the participation of women in the Chruch liffe. The accession of women to pastoral ministry goes with a priority given to the training of pastors. The backgrounds of male or female students pastors arre different : girls who enter the scholl are single and holder of the baccalaureate whereas boys are married, do not have the baccalaureate but are sent by their parish of origin. The feminization of the clergy leads to a redefinition of authority's patterns in the "pastoral couple" and of the status of the pastor's partner in the parish. The feminization of pastoral and deacon's minitries goes with the transformation of Church ministries in terms of practice and legitimization, and conflicts with the official theological leanings of the Church.