Médiations éducatives et hétérochronies de genre dans les champs professionnels

Thèse de doctorat en Sciences de l’éducation - Université de Bordeaux
Par Léo ZERBIB
Page personnelle
Sous la direction de Bernard Sarrazy
Année de soutenance 2019

Résumé

Français Anglais
Ce projet de thèse se situe à l’intersection de la sociologie des professions et des sciences de l’éducation : comment rendre compte que certaines professions se féminisent alors que d’autres non, ou moins rapidement ? Que révèle ce phénomène sur l’action des normes de genre et sur leurs transformations ? A quelles « médiations éducatives » ce phénomène est-il lié ? L’entrée des différentes vitesses de féminisation des professions, que nous appelons « hétérochronies de genre », n'est pas abordée par la littérature. Nous montrerons qu’elle permet de comprendre les dynamiques d’égalisation entre les hommes et les femmes au travail de manière renouvelée. Enfin, c’est à partir de la réactualisation d'une logique de style d'éducation familiale et de l’élaboration d’une typologie de l’orientation professionnelle ; que nous pourrons accéder à l’espace des dispositions, ou médiations éducatives, qui rendent possible la création des hétérochronies de genre dans les champs professionnels.
This thesis project is located at the intersection of the sociology of professions and the sciences of education: how can we realize that some professions are feminizing while others are not, or less quickly? What does this phenomenon reveal about the action of gender norms and their transformations? What “educational mediations” is this phenomenon linked to? The entry of the different rates of feminization of professions, which we call "gender heterochronies", is not addressed by the literature. We will show that it allows us to understand the dynamics of equalization between men and women at work in a renewed way. Finally, it is from the updating of a logic of family education style and the development of a typology of vocational guidance; that we will be able to access the space of arrangements, or educational mediations, which make possible the creation of gender heterochronies in professional fields