De la maternité à l’infanticide : la construction de la figure maternelle dans la mythologie grecque

Thèse de doctorat en Études grecques - Université Paris-Sorbonne
Par Paraskevi XANTHOULI
Sous la direction de Dominique Mulliez
Année de soutenance 2018

Résumé

Français Anglais
La principale question à laquelle cette thèse tente de répondre, c’est la façon dont est abordée et révélée la question de la maternité et, plus largement, de la parentalité dans la mythologie grecque et comment, par le biais de cette approche, nous pouvons déceler et expliquer la situation sociale des femmes et leur statut maternel dans le système de valeurs que véhicule la mythologie. En utilisant la catégorie du genre dans le traitement de cette thématique, cette thèse s’efforce de proposer de nouvelles possibilités pour interpréter et expliquer l'abolition de la maternité et plus largement de la parentalité, l'infanticide, mais aussi la survivance du système pré-patriarcal dans le système religieux androcentré du panthéon grec. On examine les mythes en prenant en compte leur contexte social, culturel et historique afin d’en tirer des conclusions sur la position de chaque sexe dans la sphère publique et privée, sur le rôle respectif des hommes et des femmes dans leur vie privée, sur les relations de pouvoir et de subordination entre les sexes, ainsi que sur le système des valeurs et des perceptions qui dominent, mais – surtout – sur la représentation qui est donnée de ce système dans les mythes grecs. En sens, cette thèse se veut une contribution à la tentative plus large qui est universellement en cours pour réintégrer les femmes dans le contexte non seulement de l'histoire, mais aussi de la mythologie.
The main question that this thesis tries to answer is how the subject of maternity and, in general, parenthood is discussed and revealed through the Greek mythology and how we can, through this approach, pinpoint and explain the social status of women and maternity in the mythological value system. By using the category of “sex” in this subject’s approach, analysis and conclusions, the purpose of this thesis is to offer new possibilities to interpret and explain, regarding the abolishment of maternity and, generally, parenthood, the act of infanticide, but also the survival of the prοpatriachal system in the male-dominated religious belief of the Greek pantheon. The myths are being examined by taking into consideration their social, cultural and historical context in order to come to conclusions about each sex’s position in the public and private sector, about the roles of men and women in their private lives, about the relationships of power and submission between them, as well as the dominant value and perception system and, above all, about the representation of this system in the Greek mythology. In this sense, this thesis aims to be a contribution to the ongoing wider global effort to reintegrate women not only in a historical context but also in mythology