« Aurons-nous un jour des stars ? ». Une histoire culturelle du vedettariat cinématographique en France (1919-1940)

Thèse de doctorat en Histoire - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Par Myriam JUAN
Page personnelle
Sous la direction de Pascal Ory
Année de soutenance 2014
Très honorable avec félicitations du jury à l’unanimité

Résumé

Français Anglais
Les vedettes de cinéma sont apparues entre la fin des années 1900 et le début des années 1910, mais c’est au lendemain de la Première Guerre mondiale, avec la création des premières publications spécialisées à destination du public, que le vedettariat cinématographique achève de se constituer en France. Envisageant le phénomène comme un système économique, social et culturel couvrant l’ensemble des domaines constitutifs du cinéma (de la production à la réception), cette thèse étudie la mise en place du vedettariat cinématographique français de 1919 à la défaite de juin 1940. La période débute sur le constat de la domination des films américains portés par le succès de leurs stars, qui contraste avec les difficultés du cinéma français auxquelles les contemporains associent un manque de rayonnement des vedettes. Vingt ans plus tard, la popularité de ces dernières est incontestable et leur rôle dans le fonctionnement de l’industrie cinématographique est devenu capital, suivant un modèle bien différent toutefois de celui en vigueur à Hollywood pour lequel perdure la fascination des Français. Entre-temps, le cinéma muet a cédé la place au cinéma parlant, une évolution dont ce travail tente d’évaluer précisément l’impact sur le vedettariat. Dans la perspective d’une histoire culturelle du cinéma en France, confrontant la perception des systèmes étrangers et celle du système français, analysant les pratiques autant que les discours, ce sont ainsi les représentations et les enjeux dont est alors porteur le vedettariat cinématographique que cette recherche entreprend d’appréhender.
Movie stars came into being at the end of the 1900s and the beginning of the 1910s, but it is not until the end of the First World War that the star system became a reality in France, thanks to the creation of the first fan magazines. Regarding the economic, social and cultural aspects of the phenomenon, which covers every area of the cinema (from production to reception), this thesis studies how the French star system was established between 1919 and the Fall of France in June 1940. At the beginning of the period the American movies and their stars dominate in France; in stark contrast, the difficulties of French cinema are related to the weakness of its stars – its “vedettes” as the French say. Twenty years later, French movie stars have become unquestionably popular and they play a key part in the film industry, although they are involved in a system very different from the Hollywood one, which still fascinates French people. In the middle of this period, there occurred the transition to sound, an evolution whose impact on the star system this thesis tries to determine precisely. Thus, this research in cultural history compares the way the French system and its rivals are seen, and it analyses both discourses and practices in order to explain the representations and the issues related to the movie star system in France during the period.