Master en sciences sociales / Études sur le genre : Sociologie, Histoire, Anthropologie

EUR Gender and Sexuality Studies (GSST) EHESS-INED - France

Plus d'informations

Résumé

Français Anglais
La spécialité Genre, politique sexualité (GPS) de l’EHESS créée en 2005 est devenue en 2019 la mention Études sur le genre avec trois parcours de spécialisation : Sociologie, Histoire et Anthropologie. Lauréat d'un programme d'investissements d'avenir (PIA), la mention Études sur le Genre a acquis en 2020 le statut de premier échelon du parcours gradué de l’École Universitaire de Recherche (EUR) Sciences sociales du genre et de la sexualité/Gender and sexuality studies (GSST), portée par l'EHESS (Christelle Avril, responsable) et l'INED (Mathieu Trachman, responsable-adjoint). La formation doctorale Sciences sociales et genre constitue le deuxième échelon de l'EUR GSST. L’EUR GSST est une formation de l’EHESS en partenariat avec l’Ined. Les deux années de master (ouverture du M1 en 2020; du M2 en 2021) comportent des enseignements méthodologiques renforcés et progressifs en enquêtes quantitatives et qualitatives, ainsi que des séminaires professionnalisants autour des discriminations, des violences de genre.... Le master de la mention Études sur le genre comporte trois parcours de spécialisation : sociologie, histoire et anthropologie. Cette mention entend se distinguer des offres de master « études sur le genre » existant dans d’autres universités en France par la centralité accordée à la pratique de l’enquête empirique quantitative et qualitative, mais aussi par la place accordée à l’articulation entre genre et sexualité. Cette mention s’inscrit ainsi dans le champ des sciences sociales du genre et de la sexualité. Elle entend également analyser empiriquement ces rapports de pouvoir en lien avec d’autres rapports sociaux de classe, d’âge, de race. Les enseignements de la Mention Etudes sur le genre prennent place sur le campus Condorcet. Capacité d'accueil au sein de la mention études sur le genre, sociologie, histoire, anthropologie, M1 : 35 places