Tribune - Le combat des ouvrières agricoles au Maroc et en Espagne face au coronavirus

Yabiladi, 15 mai 2020

Par Zhour Bouzidi (Université Moulay Ismail, Meknès) et Chadia Arab (CNRS, UMR 6590 ESO-Angers).

Si une personne sur 3 a perdu son emploi au Maroc suite à la crise pandémique du coronavirus, les travailleuses et travailleurs du secteur dit « informel » ont été touchés de plein fouet. L’économie marocaine demeure largement dominée par un secteur informel précaire et par la prépondérance des petites entreprises dans le secteur formel. Dans le secteur agricole, elles et ils sont exclus des statistiques du secteur informel bien qu’en majorité elles et ils sont non déclarés et dépourvus des droits sociaux, exception faite d’une minorité travaillant dans quelques exploitations agricoles de grande taille.

Lire la suite