Les imaginaires genrés de la musique

Publié le 17 décembre 2021 par Héloïse Humbert

Le séminaire du GeMM (Genre, Musique et Musiciennes), groupe de recherche rattaché à l’Institut de Recherche en Musicologie (IReMus), se tiendra cette année le vendredi de 14h00 à 16h00 à la Maison de la Recherche de Sorbonne Université et au centre Clignancourt.

Les imaginaires genrés de la musique

Les membres du GeMM se réuniront cette année pour réfléchir aux imaginaires genrés de la musique, c’est-à-dire à la mobilisation des catégories de féminin et/ou de masculin pour qualifier, par exemple, des éléments de composition, des manières d’interpréter, des scénarios de réception… Avec ces imaginaires genrés, on peut éclairer la constitution du canon, l’assignation de rôles genrés théoriques dans la production et la réception, ou les phénomènes d’inclusion et d’exclusion des hommes et des femmes dans le champ des pratiques musicales. Pourtant, sans négliger ces questions, et éventuellement dans le but de les retrouver, il s’agira d’abord de se demander comment cet imaginaire témoigne d’une poétique, d’une esthétique, d’une manière de penser les effets de tel type de musique, ou encore d’une définition de la musique comme discipline. De là, on pourra examiner l’hypothèse de « régimes de genre » musicaux, multiples et changeants, notamment à travers l’histoire.

Vendredi 21 janvier, 14h00-16h00
Maison de la Recherche de Sorbonne Université, 28 rue Serpente, salle S001

Introduction par Sarah Nancy

L’imaginaire genré des instruments de musique :

  • Anna Schivazappa, « “L’instrument favori des dames” : le regard de la presse sur la pratique de la mandoline à la fin du XIXe siècle »
  • Hyacinthe Ravet, « L’imaginaire genré des instruments de musique : retours sur le sexe des instruments et le genre du geste »

Vendredi 18 février, 14h00-16h00
Maison de la Recherche de Sorbonne Université, 28 rue Serpente, salle S002

Le genre des allégories :

  • Elisa Barbessi, « L’imaginaire figuratif féminin dans la représentation anthropomorphique de Musique et Harmonie, dans la littérature mythographique au XVIIe siècle »
  • Florence Gétreau, « Le genre des allégories dans l’Iconologie de Cesare Ripa »

Vendredi 18 mars, 14h00-16h00
Maison de la Recherche de Sorbonne Université, 28 rue Serpente, salle S002

L’imaginaire genré de la composition :

  • Amy Kyle, « Pauline Viardot et le genre du génie musical »
  • Raphaëlle Legrand, « Les Génies de Mlle Duval, une analyse genrée d’après la théorie de Rameau »

Vendredi 15 avril, 14h00-16h00
Maison de la Recherche de Sorbonne Université, 28 rue Serpente, salle S002

L’imaginaire genré de la musique en contexte religieux :

  • Audrey Cabarrou, « Le difficile accès des femmes à l’orgue d’église au XIXe siècle au prisme de l’imaginaire genré de l’instrument »
  • Anne Piéjus, « La mobilisation de l’imaginaire genré par la censure dans l’Italie de la première modernité »

Vendredi 13 mai, 14h00-16h00
Centre Clignancourt (2, rue Francis de Croisset), salle R01

Effets et réception de la musique :

  • Marianne Chauvin, « L’imaginaire genré à l’opéra à travers la question du gaze »
  • Théodora Psychoyou, « D’hommes, de femmes et des images de la vertu : trajectoires genrées de l’éthos musical dans la République de Platon (et dans ses relectures à l’époque moderne) »

Contact : sarah.nancy@sorbonne-nouvelle.fr

- Voir la page du séminaire sur le site de l’IREMUS