Écoféminismes : récits, pratiques militantes, savoirs situés

Publié le 26 avril par Héloïse Humbert

Écoféminismes : récits, pratiques militantes, savoirs situés, Magali Nachtergael et Claire Paulian (dir.), Itinéraires. Littérature, Textes, Cultures, N° 2021-1

Connaissant un regain à la fois théorique, militant et narratif, l’écoféminisme n’est pas à la mode, il est de retour. Lorsque Françoise d’Eaubonne forge le terme dans Le Féminisme ou la mort en 1974, elle saisit ce qui désigne à la fois une urgence politique et de possibles modes de vie alternatifs qui surgissent de façon convergente au sein des mouvements féministes et écologistes. Aux États-Unis, dans les années 80, c’est à travers la figure de Starhawk ou de celle de la wicca, qui incarnent une conception plus spiritualiste, que le mouvement se pluralise tout en ouvrant à des frictions avec le féminisme matérialiste ou avec des imaginaires apocalyptiques. En croisant pratiques, récits et discours militants, le présent volume propose une ouverture sur des aspects divers, mais non exhaustifs, de l’écoféminisme aujourd’hui.

- Voir le numéro sur Open Edition