Post-doctorat en histoire du droit

Publié le 21 octobre par Héloïse Humbert

Le projet ANR-JCJC HLJPGENRE propose d’analyser les rapports sociaux de sexe existants dans les systèmes juridique et judiciaire répressifs en France depuis la Révolution jusqu’à nos jours (droit pénal principalement, mais également droit public et droit de la famille dans leur dimension répressive).

Il a pour ambition de diffuser les études de genre au sein de la sphère disciplinaire de l’histoire du droit et du droit positif dans une perspective diachronique et, inversement, d’enrichir les études de genre, qui sont relativement récentes dans le monde francophone.

La ou le candidat.e doit être titulaire d’un doctorat en histoire du droit, ou éventuellement d’un doctorat en droit (en droit pénal, théorie du droit ou philosophie du droit), en sociologie du droit ou en science politique avec une perspective diachronique, ou encore d’un doctorat en histoire si le travail de recherche a porté sur le droit et la justice. Des travaux en lien avec les études de genre seraient un atout certain, mais ne sont pas indispensables. L’idée est justement de lancer un champ de recherche.

Voir l’offre complète