Vers une théorie féministe du droit à la protection des données à caractère personnel ?

Publié le 15 octobre par Héloïse Humbert

Le 20 octobre à 14h, le Centre Internet et Société et le GDR Internet, IA et Société auront le plaisir d’accueillir Gloria González Fuster pour une conférence intitulée :

Vers une théorie féministe du droit à la protection des données à caractère personnel ?

Cette contribution pose la question de savoir si une théorie féministe du droit à la protection des données à caractère personnel est possible, et invite à réfléchir sur quelles en seraient les ambitions et les priorités. Pour cela, elle explore la raison d’être du droit à la protection des données, et se demande s’il est en réalité possible de concevoir ce droit autrement qu’à partir d’une démarche féministe, c’est-à-dire, en se focalisant sur les enjeux de pouvoir inhérents aux traitement de données. Au-delà de ces réflexions théoriques, il sera aussi question d’explorer des pistes pour des pratiques féministes du droit à la protection des données à caractère personnel. Concrètement, nous parlerons du potentiel du Règlement général sur la protection de données (RGPD) comme outil pour démasquer les logiques d’attribution et de construction du genre dans l’espace numérique – et sur comment des droits subjectifs tels que le droit d’accès aux données personnelles pourraient (ou devraient) nous aider à mieux comprendre, et donc éventuellement à mieux résister et contester, les nouvelles technologies du genre.

Cette conférence aura lieu en visio. Vous êtes toutes et tous les bienvenu.e.s.

Pour vous inscrire : https://cis.cnrs.fr/extras/inscriptions/cis-conf-2021.php