Un philosophe lyrique à l’apogée de la « sexualité »

Publié le 10 février par Héloïse Humbert

Un philosophe lyrique à l’apogée de la « sexualité » - Anne-Emmanuelle BERGER

  • Date : 16/02/2022 heure Début : 18h -> Fin : 20h
  • Adresse : Salle des Mariages, Mairie Paris Centre, 2 rue Eugène Spuller, 75003 Paris
  • Résumé : Conférence organisée avec le soutien de la Mairie Paris Centre.

Le philosophe en question, c’est Derrida. Cette réflexion sur la place, les formes et le traitement — aussi équivoques qu’insistants— de la sexualité dans son œuvre, est tirée d’un ouvrage en cours de rédaction. Anne-Emmanuelle Berger y analyse les enjeux et les effets épistémologiques, culturels et politiques de ce qu’elle perçoit comme un déclin, dans l’Occident contemporain, de la « sexualité » comme concept, comme expérience, et comme schème d’intelligibilité majeur des sujets et des sociétés.

Anne-Emmanuelle Berger, professeure émérite de littérature française et d’études de genre à l’Université Paris 8 est professeure invitée aux universités de Northwestern et Buffalo (US). Elle a co-fondé et dirigé le GIS Institut du Genre (2012-2016) et l’UMR LEGS (Laboratoire d’études de genre et de sexualité, 2015-2021) ; ses travaux sont désormais consacrés au champ des études de genre et de sexualité.

Discutante : Isabelle Alfandary, ancienne directrice de programme et ancienne présidente de l’Assemblée collégiale du CIPh, professeure de littérature américaine, Université Sorbonne-Nouvelle, philosophe et psychanalyste. Elle a notamment publié Derrida - Lacan. L’écriture entre psychanalyse et déconstruction, Éditions Hermann, 2016.

- Voir la page de l’évènement sur le site du CIPh