Transfuges de sexe, transfuges de race : vertus et limites d’une analogie polémique

Publié le 18 novembre par Héloïse Humbert

Le RT24 de l’Association Française de Sociologie « Genre, classe, race. Rapports sociaux et construction de l’altérité » a le plaisir de vous inviter à son séminaire ouvert.

Nous écouterons Emmanuel Beaubatie (CNRS, CESSP), Solène Brun (ICM, OSC) et Claire Cosquer (Ined, ICM, OSC) nous présenter leur communication qui s’intitule :

« Transfuges de sexe, transfuges de race : vertus et limites d’une analogie polémique »

Résumé : Cette communication propose une réflexion d’ordre conceptuel et épistémologique sur les vertus et les limites de l’analogie entre mobilités sociales relatives au genre et à la race. Elle part de l’ « affaire Dolezal », dans laquelle une femme blanche s’est faite passer pour noire, et revient sur le parallèle établi avec la transition de genre de l’ex-athlète Caitlyn Jenner. Fondée sur nos travaux de terrain respectifs sur les transfuges de sexe (Beaubatie, 2021), la socialisation d’enfants non blancs par des parents blancs (Brun, 2019) et la construction et la performance de la blanchité chez les « expatrié·es » à Abu Dhabi (Cosquer, 2018), la communication sera l’occasion d’interroger le rôle de différents paramètres : la place des socialisations, l’influence du langage, les effets de la binarité (ou non) des positions sociales possibles et légitimes, la contrainte à l’hétérosexualité comme forme banalisée de mixité sociale, ainsi que le poids de l’histoire, des institutions et de la transmission intergénérationnelle dans la formation des catégories et leur représentation.

Date et horaires : Lundi 13 décembre 2021, de 14h30 à 17h.

Lieu : Université de Paris, La Halles aux Farines (salle 357E), 10 rue Françoise Dolto, 75013 Paris (cf. Plan d’accès à la salle en pièce-jointe).