Le viol : épreuve de soi, du corps, de l’autre, du collectif. Comment en sortir ?

Publié le 21 octobre par Héloïse Humbert

La direction de la culture de l’université de Rouen Normandie propose des conférences UTLC (université de toutes les cultures) en accès libre et gratuit. Je me permets de vous contacter car nous accueillons une conférence jeudi 21 octobre à 18h00, à la maison de l’université (campus de Mont-Saint-Aignan), sur le thème suivant : "Le viol : épreuve de soi, du corps, de l’autre, du collectif. Comment en sortir ?".

Cette conférence sera réalisée par Natalie Depraz, chercheuse au laboratoire ERIAC de l’université de Rouen Normandie, qui travaille sur la psychologie du corps. Elle montrera comment ce vécu intime impossible, est un fait social et politique construit par des siècles d’oppression patriarcale comme un tabou traumatique. De même, elle souhaite déconstruire la représentation du viol comme héritage de domination séculaire et aller plus loin dans l’analyse.

"Objet de honte pour la jeune femme, tenu secret dans le cercle familial, rendu tabou par la société, le viol pourtant est une expérience indélébile. Et l’invasion de mon corps par autrui en fait un corps étranger : je finis par être en lui sans lui. On montrera ici comment ce vécu intime impossible est un fait social et politique construit par des siècles d’oppression patriarcale comme un tabou traumatique. Cependant, notre représentation du viol, héritage d’une domination séculaire, demande elle-même à être déconstruite : le viol n’est pas ce que l’on croit. On ne peut sinon espérer s’en sortir…"

En savoir plus