Féminicides : savoirs d’Amérique latine en traduction

Publié le 18 novembre par Héloïse Humbert

Les membres de l’atelier doctoral Genre et Féminismes dans les Amériques latines (GeFemLat) et l’Institut de Hautes Études de l’Amérique latine (IHEAL) ont le plaisir de vous convier le vendredi 26 novembre de 18h à 20h30 à la table ronde "Féminicides : savoirs d’Amérique latine en traduction" qui se tiendra dans l’auditorium 150 du centre de colloques du Campus Condorcet.

Nous accueillerons Irma Velez (Syndicat Hysope), Léa Nicolas-Teboul (traductrice), Mara Montanaro (Université Paris 8) ainsi que Jules Falquet (Université Paris 8), qui modérera les échanges.

La table ronde sera suivie d’un femmage, avec la participation d’Alerta Feminista et de la Brigada Serpientes, à la mémoire de Cassandre Bouvier et Houria Moumni, étudiantes de l’IHEAL, victimes de féminicides il y a dix ans en Argentine.

Cet événement est organisé à l’occasion de la publication du mémoire posthume et inachevé de Cassandre Bouvier, Le Nicaragua des sandinistes : un miroir de la transition démocratique espagnole (1978-1985) dans la collection Chrysalides aux éditions de l’IHEAL.

Organisation :

  • Maïlys LANQUY, doctorante (Paris 3, CREDA) et ATER en anthropologie (IHEAL)
  • Mathilde PÉRIVIER, éditrice aux éditions de l’IHEAL (collections Chrysalides, Travaux & Mémoires et Colectivo)
  • Tania ROMERO BARRIOS, doctorante (Paris 8, LER-INALCO, CERLOM)

Pour plus d’informations, contacter mathilde.perivier@sorbonne-nouvelle.fr.

- Lien de l’événement sur facebook.

Mesures sanitaires : Le port du masque est obligatoire durant toute la durée de l’événement et le pass sanitaire sera demandé à l’entrée de la salle.