MATASUD « Maternités et figures maternelles dans les traditions religieuses de l’Asie du Sud »

Publié le 20 janvier par Héloïse Humbert

Colloque organisé en ligne les Jeudis 3, 19, 17 et 24 février et 3 mars 2022.

Ce colloque en ligne traitera de l’intersection entre maternités et religions dans les traditions de l’Asie du Sud. Dans une perspective interdisciplinaire, onze contributions sont attendues sur différentes dimensions de la maternité dans des contextes hindous, sikhs, et bouddhistes en Inde contemporaine et dans son histoire, à travers de nouvelles interprétations des textes et l’exploration de pratiques actuelles et de leurs enjeux. La projection d’un documentaire suivi d’une table ronde sur la gestation commerciale pour autrui en Inde se tiendra à la session finale (3 mars). Rendez-vous sur le site web matasud.ca pour consulter le programme complet et l’horaire, découvrir les contributeurs et contributrices, et vous inscrire gratuitement pour assister aux séances. Ce colloque est organisé par Florence Pasche Guignard (professeure adjointe FTSR) et Mathieu Boisvert (UQAM) avec des soutiens financiers de leurs universités et une subvention Connexion du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH).

Dates :
Les jeudis sur le midi (horaires variables), les 3, 10, 17 et 24 février et le 3 mars 2022. Notez qu’il y a six heures de décalage entre le Québec et la France lors de l’ensemble de nos rencontres

Lieu :
Salle virtuelle Zoom (et sur invitation sur les campus ULaval et UQAM, à confirmer)

Site du colloque pour le programme et les inscriptions : https://www.matasud.ca/

Renseignements : info.matasud@ftsr.ulaval.ca

Organisation :
Florence Pasche Guignard (Université Laval) et Mathieu Boisvert (Université du Québec à Montréal)

Réalisé grâce au soutien financier et/ou logistique :

  • Du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
  • À l’Université Laval : du Vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation, de la Faculté théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval, de l’Institut EDI2, de la Chaire Claire-Bonenfant – Femmes, Savoirs et Sociétés
  • À l’Université du Québec à Montréal : le Département de sciences des religions de l’Université du Québec à Montréal, le Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS)
  • De l’organisation Women’s Voices Now