Corps, identités de genre et chirurgies sexuelles

Publié le 3 mai par Héloïse Humbert

Colloque international organisé par Corinne Fortier (anthropologue, chargée de recherche au CNRS, Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France)

Lundi 23 mai 2022 - Université de Chicago, 6 rue Thomas Mann, Paris 13e

Les opérations d’excision, de reconstruction clitoridienne, de nymphoplastie, d’intersexuation, de transsexuation, de reconstruction mammaire suite à un cancer du sein, visent à trancher dans le vif des corps dans le but de les sexuer. Le concept de diversité corporelle que nous proposons auquel sont corrélées des identités genrées différentes conduit à un changement de perspective invitant à considérer les excisées, amazones, intersexes, trans comme des personnes à part entière et non plus comme des êtres « hors normes » qu’il faut à tout prix opérer chirurgicalement. Une révolution sociale des corps et des identités est en marche, que la médecine ou le droit ne peuvent ignorer, comme l’analyse ce colloque international ainsi que les deux numéros de Droit et Cultures (n° 79 et 80, 2021) Réparer les corps et les sexes et le livre Le corps de l’identité. Transformations corporelles, genre, et chirurgies sexuelles (2022, Karthala).

- Programme et inscriptions