Des paroles blessantes. Genre, identités sociales et violence verbale dans l’Italie communale (Bologne, 1334-1402)

Publié le 4 novembre par Héloïse Humbert

Chloé Tardivel, qui a bénéficié du soutien de l’Institut du Genre dans le cadre du programme d’aide à la mobilité de la jeune recherche, soutiendra sa thèse le 20 novembre 2021 à 14h à l’Université de Paris, en salle 580F (salle des thèses, au dernier étage), bâtiment la Halle aux Farines, Esplanade Pierre-Vidal-Naquet, 75013 Paris.

"Des paroles blessantes. Genre, identités sociales et violence verbale dans l’Italie
communale (Bologne, 1334-1402)", thèse de doctorat à l’Université de Paris sous la direction de Didier Lett.

Le jury sera composé de :
M. Damien Boquet, Professeur en histoire médiévale, Université Aix Marseille, rapporteur
Mme Dominique Lagorgette, Professeure en Sciences du langage, Université Savoie Mont Blanc
M. Didier Lett, Professeur en histoire médiévale, Université de Paris, directeur de thèse
M. Giuliano Milani, Professeur en histoire médiévale, Université Paris Est Marne la Vallée
Mme Illaria Taddei, Professeure en histoire médiévale, Université Grenoble Alpes, rapporteure

Merci de bien vouloir confirmer votre présence avant le 5 novembre afin d’en faciliter l’organisation à l’adresse suivante : chloe_tardivel@hotmail.fr