Genre, droit et politique

Publié le 13 janvier par Héloïse Humbert

Genre, droit et politique . Sous la direction de Charles Bosvieux-Onyekwelu et Véronique Mottier, LGDJ, 2022

Le genre et le droit sont deux opérateurs extrêmement puissants de construction du monde social. Ce livre documente leur entrelacement en présentant des recherches novatrices sur l’encadrement politico-légal des questions liées à la différence des sexes. Au-delà de l’introduction du concept de « genre » dans le droit positif français à l’occasion du vote de la loi « Égalité et citoyenneté » en 2016, il s’attaque à des questions brûlantes (violences sexuelles, féminicide, intersectionnalité, dépassement de la binarité sexuée) en France comme à l’étranger. Résolument interdisciplinaire, il réunit des sociologues, des politistes et des juristes animé·es par une volonté commune de mesurer le caractère performatif des catégories juridiques en matière de rapports sociaux de sexe. La première partie du livre explore les liens entre genre, droit et politique en se demandant de quelle manière le droit (lois, jurisprudence, doctrine) « produit du genre », c’est-à-dire fabrique des identités de genre, des identités sexuelles (qui sont genrées) et des inégalités de genre. La seconde partie de l’ouvrage pose une question inverse mais complémentaire : de quelle manière est-ce que le genre « produit du droit », c’est-à-dire oriente les pratiques juridiques et sert comme instrument, utilisé de manière parfois subversive, dans les mobilisations politiques visant à transformer le droit ?

Avec les contributions de Kathia Barbier, Amélie Bescont, Charles Bosvieux-Onyekwelu, Jacques Commaille, Marion Flécher, Jane Freedman, Lison Guignard, Stéphanie Hennette-Vauchez, Liora Israël, Alexandre Jaunait, Taïana Marcon, Muriel Mille, Véronique Mottier, Marième N’Diaye, Bruno Perreau, Gabrielle Schütz, Réjane Sénac, Arthur Vuattoux.

- Voir l’ouvrage sur le site de l’éditeur