Effervescences féministes. Réorganiser la reproduction sociale, démocratiser l’économie solidaire, repenser la valeur

Publié le 27 septembre par Héloïse Humbert

Effervescences féministes. Réorganiser la reproduction sociale, démocratiser l’économie solidaire, repenser la valeur, Christine Verschuur, Isabelle Guérin et Isabelle Hillenkamp, L’Harmattan, 2021

Dans un contexte de crise de la reproduction sociale, d’appauvrissement et d’inégalités croissantes, des myriades d’initiatives menées par des femmes émergent, se connectent et se transforment en force politique. Souvent en marge des circuits officiels, elles agissent à bas bruit mais elles fourmillent, essaiment, bouillonnent. Elles réorganisent et politisent la reproduction sociale, elles redéfinissent le sens du travail et de la valeur, elles explorent de nouvelles façons de faire de l’économie et de la politique, elles construisent des rapports sociaux solidaires et luttent contre leur subordination et pour leurs droits. Ce faisant, elles expriment des pratiques de résistance et agissent pour un changement social féministe et durable.

Ce livre explore des pratiques menées par des groupes de femmes dans six régions d’Amérique latine et d’Inde, en éclairant leurs luttes multiples, leurs fragilités mais aussi leurs forces et leurs réalisations. Il innove en proposant une analyse féministe qui renouvelle en profondeur les perspectives sur l’économie solidaire. Il revisite les débats empiriques et théoriques, mais aussi politiques, sur la reproduction sociale. Repenser la valeur et réorganiser la reproduction sociale dans une perspective solidaire se révèle en effet incontournable pour lutter contre les effets destructeurs et déshumanisants du système capitaliste global patriarcal.

En ces temps de profonds bouleversements et d’incertitudes, ce livre offre une lueur d’espoir face aux crises écologique, économique, sociale et démocratique qui secouent l’ensemble de la planète.

Voir l’ouvrage sur OpenEdition et sur le site internet de la maison d’édition