Trajectoires et mobilités de genre

Publié le 21 juin par Héloïse Humbert

Appel à communications pour une journée d’études qui se tiendra les 16 et 17 novembre à l’université Paris-Dauphine.

Cette journée d’études propose de déplacer le regard des recherches sur la mobilité sociale : elle prend pour objet les trajectoires individuelles dans un espace du genre plus que des classes sociales. Partant de l’hétérogénéité que masquent les catégories “homme” et “femme” et de la coexistence de différents styles de masculinités et de féminités, elle invite à repérer, à caractériser et à problématiser les déplacements que peuvent connaître des individus entre des positions plurielles au sein des rapports de genre. Comment penser l’existence de mobilités sociales de genre ? Quelles en sont les modalités, mais aussi les conditions de déploiement, de perception et de reconnaissance ? Comment analyser leurs imbrications avec les positions et trajectoires au sein d’autres rapports sociaux ? Au croisement des recherches sur la mobilité sociale et sur le genre, la journée invite donc à penser des trajectoires de genre ainsi que les appropriations de mobilités de genre, dans une perspective attentive à l’imbrication des différents rapports de pouvoir.

Les propositions de communication sont à envoyer au plus tard le lundi 11 juillet 2022 aux trois organisatrices : beatrice.bouillon-minois@dauphine.psl.eu, laurine.chassagne@dauphine.psl.eu, mathilde.guellier@dauphine.psl.eu. Elles devront d’abord mentionner les pronom, nom et prénom, statut, institution de rattachement et adresse mail des communicant·es. En un maximum de 3500 signes (espaces compris), elles devront ensuite comporter un titre, une présentation des matériaux mobilisés et un résumé des enjeux qui seront abordés dans la communication.

La participation d’étudiant·es, de doctorant·es et de docteur·es sans poste est particulièrement encouragée. Elle pourra être accompagnée d’aides financières, dans la limite du budget alloué.

- Voir l’appel complet