Santé et sexualité : pratiques, techniques et savoirs

Publié le 13 janvier par Héloïse Humbert

Appel à communication pour une journée d’études organisée par le RT28 Recherches en sciences sociales sur la sexualité & le RT19 Santé, médecine, maladie et handicap les 20 et 21 juin 2022, au Campus Condorcet (Aubervilliers).

Avec le soutien de l’Association Française de Sociologie, de l’Ined et du laboratoire Printemps

Les journées d’étude « Santé et sexualité : savoirs, techniques, pratiques », organisées conjointement par les réseaux thématiques Santé, médecine, maladie, handicap (RT19) et Recherches en sciences sociales sur la sexualité (RT28) de l’Association Française de Sociologie, entendent provoquer une rencontre originale entre les sciences sociales de la sexualité et de la santé. Pour cela, nous proposons de nous émanciper des approches dominantes autour de la « santé sexuelle » et des risques que les pratiques sexuelles font courir à la santé des individus, pour saisir plus largement ce que la sexualité fait à la santé (physique, psychique et mentale), et inversement, à l’aune des contextes et des rapports sociaux dans lesquels elles se trouvent associées.

Comité scientifique et d’organisation

  • Pierre Brasseur, membre du RT 28, postdoctorant à l’INSERM (LilNCog) - U 1172, chercheur associé au laboratoire Pacte, Université Grenoble Alpes.
  • Yaël Eched, membre des RT19-RT28 (EHESS-INSERM), doctorante à l’IRIS (Aubervilliers, 93)
  • Christine Hamelin, membre du RT19, chercheuse MCF au Laboratoire Printemps (UVSQ/CNRS) et chercheuse associée à l’Ined (UR 4)
  • Marie Le Clainche-Piel, membre du RT19, chargée de recherche, CNRS-Cermes3/CEMS
  • Cécile Thomé, membre du RT28, postdoctorante à l’Ined (UR 14), Iris.

Les propositions de communications sont attendues aux adresses suivantes (brasseurph@gmail.com, yael.eched@sciencespo.fr,christine.hamelin@uvsq.fr,leclainchepiel@gmail.com,thome.cecile@gmail.com) pour le 1er mars 2022 au plus tard.

Les propositions de communication, d’une taille maximale de 2 500 signes (espaces compris) rendront explicite leur argument et leur méthodologie d’enquête. Elles devront également mentionner les informations suivantes :

  • Nom et prénom du/des auteur·e·s
  • Adresse(s) électronique(s)
  • Fonction(s) ou statut(s)
  • Discipline(s)
  • Institution(s) de rattachement

- Voir l’appel complet sur Calenda