Psychologisation de l’oppression

Publié le 23 septembre par Héloïse Humbert

Appel à articles pour la revue Recherches féministes, sous la direction de Marie Mathieu et Stéphanie Pache.

Le présent appel de textes invite les spécialistes de la recherche qui s’intéressent à la psychologie et aux psychologues, à leurs pratiques et aux savoirs qu’elles ou ils produisent, à soumettre leurs écrits à la revue. L’objectif est de remettre en question tant les usages de la psychologie dans l’analyse des mécanismes et des effets du genre que la manière dont cette discipline contribue à l’oppression de différents groupes sociaux, et tout particulièrement de la classe des femmes.

Les textes permettront de soumettre à la critique féministe les liens entre psychologie et rapports sociaux et d’ouvrir un dialogue entre la psychologie et les sciences sociales. Il s’agira de rendre compte tant de la porosité existante entre ces disciplines que de leurs épistémologies spécifiques dans l’analyse des rapports sociaux de sexe et de leur reconfiguration.

Les propositions (300 mots) doivent parvenir à la revue avant le1er novembre 2021. Les manuscrits (7 000 mots) doivent être soumis au plus tard le 15 juin 2022 et respecter le protocole de publication (www.recherchesfeministes.ulaval.ca/). Ils doivent être transmis au secrétariat de la revue Recherches féministes (revuerecherchesfeministes@ccb.ulaval.ca) et à Stéphanie Pache (pache.stephanie@uqam.ca).

PDF - 121.7 ko