Pratiques situées : critique en action des modes de production du savoir universitaire

Publié le 10 février par Héloïse Humbert

Pratiques situées : critique en action des modes de production du savoir universitaire

Appel à contributions pour un numéro de la revue Itinéraires. Littératures, textes, cultures.

Dirigé par Kamila Bouchemal, Akila Kizzi, Lily Robert-Foley et Heta Rundgren.

Pour cet appel, nous nous inspirons des réflexions antérieures sur la façon dont les normes qui guident les pratiques institutionnelles sont tissées dans les formes et la fabrique même des discours académiques. Nous ne sommes pas les premières à constater que ces normes sont tellement répétées et performées au quotidien qu’elles passent souvent inaperçues, ce qui permet la reproduction des structures patriarcales, fraternelles, racistes et coloniales même dans la “discipline interdisciplinaire” des études de genre. En somme, nous affirmons qu’il ne suffit pas de critiquer les pratiques par les mots. Il est certes important de théoriser ces problèmes, mais comment s’en sortir sans associer ce geste à un autre – celui de pratiquer la prise de parole et l’écriture différemment, de changer nos propres manières de travailler et de transmettre, de faire du lien avec nous-mêmes et les autres ?

Nous reconnaîtrons que cette posture épistémologique n’est pas facile à imposer à l’université. Pratiquer le savoir de manière nouvelle et inattendue, c’est risquer la disqualification de son travail, être attaqué·e de plusieurs fronts. D’un côté par celles et ceux qui visent à dévaloriser les études féministes, décoloniales, queer et intersectionnelles comme une démarche militante avec peu de valeur ou de crédibilité scientifique ; de l’autre par les chercheur·euses en études de genre désireuses·x ou obligé·es de s’en tenir aux formes académiques consacrées afin de légitimer leurs sujets et parcours de recherche déjà considérés comme atypiques. Le questionnement qu’on souhaite lancer est ainsi directement lié aux processus de précarisation à l’œuvre dans la construction du savoir à l’Université et à la façon dont ces derniers contribuent à muter, à instrumentaliser toute démarche susceptible de les combattre véritablement. Ce numéro vise à ouvrir un espace de remise en question de ces processus.

Calendrier :

  • Date limite pour l’envoi des propositions : 15 février, 2022
  • Date limite pour notification d’acceptation des propositions : 15 avril, 2022
  • Date limite pour l’envoi des articles : 15 novembre, 2022
  • Date de publication : fin 2023

Les propositions sont à envoyer à pratiquessituees@gmail.com

- Voir l’appel complet sur fabula