Les marâtres. Des mots, des personnes et des familles

Publié le 12 avril par Héloïse Humbert

Appel à communication pour un colloque organisé à l’Université d’Artois, à Arras, les 24 et 25 novembre 2022.

Colloque organisé par le CREHS (EA 4027), avec le soutien de l’IEFR, du LAMOP, de la Société de Démographie historique et de la SIÉFAR.

Le projet « Marâtres » est un projet d’anthropologie sociale transpériodique, de l’Antiquité à nos jours, ouvert aux approches littéraires, qui vise à interroger la construction sociale et mentale de la marâtre, figure stigmatisante et stigmatisée de la seconde épouse du père, en partant des mots, des systèmes de parenté et des pratiques sociales dans lesquelles elle s’inscrit. Plusieurs questions sont à l’origine de ce projet : comment appelle-t-on la seconde épouse du père et qui est-elle ? Quand et pourquoi ce terme disqualifiant de marâtre émerge-t-il dans les sources ? Lui trouve-t-on un équivalent dans d’autres langues que le français ? Quel rôle jouent les contes dans la diffusion de ce mot et de cette figure ? Dans quelles configurations, sociales, culturelles et économiques, relationnelles et affectives, la seconde épouse devient-elle une marâtre ? Comment son arrivée recompose-t-elle la famille et quelles relations entretient-elle avec les enfants du premier lit ? De quel père la marâtre est-elle l’épouse ? Comment cette figure s’articule-t-elle avec celle de la mère et avec celles d’autres femmes incarnant une maternité alternative pour les enfants (nourrices, marraines, tantes etc.) ? Enfin, dans quelle mesure cristallise-t-elle des conflits familiaux et comment sa présence influence-t-elle les trajectoires de ses membres ?

Les propositions sont à envoyer conjointement à anne.jusseaume[at]univ-artois.fr et laurence.leleu[at]univ-artois.fr avant le 25 avril 2022. Elles seront ensuite examinées par le comité scientifique et une réponse sera données aux participant-e-s courant juin 2022.

- Voir l’appel complet