Écrire l’affection et la passion dans l’épistolaire des femmes

Publié le 29 octobre par Héloïse Humbert

Appel à communications pour un atelier organisé par Sanda Badescu (University of Prince Edward Island) et Corina Sandu (King’s University College at Western University) dans le cadre du Congrès virtuel de l’APFUCC.

Cet atelier se propose de relever autant les constantes éventuelles manifestées dans le je/jeu de l’écriture épistolaire des femmes passionnées et passionnelles, que les différences entre les moyens discursifs auxquels recourent les femmes au Siècle des Lumières, à l’époque romantique ou dans la période contemporaine. Les points communs/ divergents de cette écriture pourront faire référence aux avantages ou limites de l’épistolaire féminin centré sur la passion, à l’âge, à la génération, au statut social et économique. Pourrait-on parler d’un réseau thématique ou d’un vocabulaire particulier des correspondantes, qui en exprimant leur passion écrivent aussi leur espace social (Ruggiu), tout en signalant leur diversité sociale ?

Nous invitons des propositions de communication portant sur l’écriture de la passion et de l’affection dans des textes épistolaires des femmes dans l’espace socio-culturel francophone. Des pistes d’exploration possibles et non-exhaustives incluraient la marginalité, la souffrance exprimée dans les lettres des femmes, l’expression de l’investissement affectif de l’énonciatrice, les particularités d’un contexte de communication déterminée par le genre (féminin), l’époque et les possibles contraintes dans l’expression des sentiments des femmes.

Les personnes intéressées doivent soumettre une proposition de communication (contenant un titre, un résumé de 250-300 mots) ainsi qu’une notice bio-bibliographique (contenant l’affiliation et son adresse, l’adresse courriel) d’ici le 15 décembre 2021 aux responsables de l’atelier.

Les responsables de l’atelier :
Sanda Badescu, University of Prince Edward Island, sbadescu@upei.ca
Corina Sandu, King’s University College at Western University, csandu@uwo.ca

Vous ne pouvez soumettre qu’une seule proposition de communication pour le colloque 2022 de l’APFUCC. Toutes les communications doivent être présentées en français (la langue officielle de l’APFUCC).

En savoir plus