Estelle Ferrarese, directrice

Estelle Ferrarese est professeure de philosophie morale et politique à l’Université de Picardie Jules Verne, chercheuse au CURAPP-ESS. Elle a été Visiting Professor à la New School for Social Research à New York, fellow de la Alexander von Humboldt-Stiftung à la Humboldt Universität à Berlin, chercheuse au Centre Marc Bloch à Berlin.

Ses travaux proposent une actualisation féministe de la Théorie critique de l’École de Francfort, à partir de thèmes tels que la vulnérabilité, la forme de vie capitaliste ou encore l’espace public.

Elle est notamment l’auteure de Vulnerability and Critical Theory (Brill, 2018), La Fragilité du souci des autres. Adorno et le care (Éditions de l’ENS, 2018), Éthique et politique de l’espace public. Habermas et la discussion (Vrin, 2015).
Traductrice en français de l’œuvre de Nancy Fraser (Le féminisme en mouvements, La Découverte, 2012, Qu’est-ce que la justice sociale ? De la redistribution à la reconnaissance, Paris, La Découverte, 2005), elle a également édité Formes de vie (Éditions du CNRS, 2018), avec Sandra Laugier) et The Politics of Vulnerability (ed., Routledge, 2017).