Théories féministes et temporalités interrompues

Publié le 3 mars par Institut du genre

Séminaire de Mara Montanaro, Collège international de philosophie

Lundi 1 février (18h-20h) : Militantisme, féminisme et institutionnalisation
Discutante : Mara Montanaro (LEGS/Université Paris 8)
Caroline Protat (IHEAL) : Institutionnalisation et professionnalisation du militantisme féministe : le cas de la Campaña Nacional por el Derecho al Aborto Legal, Gratuito y Seguro en Argentine
Louise Mercier (IHEAL) : Le journalisme de genre en Argentine : définition, revendications et pratiques d’un modèle médiatique contre- hégémonique (2000-2018)

Mercredi 17 février 2021, 18h-20h
Le féminicide au Mexique et dans les Amériques Latines
Tania Romero Barrios (Doctorante, Université Paris 8),
Paula Serpiente (artiste féministe)
Teresa Larruzea (documentariste, Université Paris 8)
Ainhoa Gutiérrez del Pozo (Universidad del Cine de Buenos Aires)

Mercredi 24 Février 2021
Zahia Rahmani (Écrivaine, historienne de l’art et responsable à l’INHA du domaine de recherche Histoire de l’art mondialisée)

Jeudi 4 mars 2021
La grève féministe en Espagne. Un espace de la contestation au cœur du renouveau des mobilisations féministes
Karine Bergès (PR, Université Paris Est Créteil/ IMAGER)
Lien zoom : https://us02web.zoom.us/j/84743660009

Jeudi 11 mars 2021
Rada Ivekovic (philosophe, ancienne directrice du CIPh)

Jeudi 25 mars 2021
Nathalie Coutelet (MCF-HDR, Université Paris 8) et Raphaëlle Doyon (MCF, Université Paris 8)