Sociologie de l’articulation travail famille

Publié le 16 octobre par Institut du genre

Organisé par le réseau thématique « Articulation des temps sociaux » de l’Association Française de Sociologie

Description générale
Ce séminaire sur l’articulation travail/famille et des temps sociaux poursuit un double objectif articulant des visées pédagogiques et scientifiques. En premier lieu, il s’agit de faire un retour sur la manière dont le « problème social » de l’articulation travail/famille (par ailleurs désigné sous le terme « conciliation ») s’est imposé sur la période récente (1980-2020) dans le débat public et dans la recherche en sociologie. A la croisée de plusieurs problèmes sociaux (inégalités de genre, inégalités sociales en termes de mobilité et de carrières professionnelles, éducation des enfants, etc.), la question de l’articulation des temps sociaux constitue un objet central dont l’examen demeure éclaté. Le séminaire propose de faire la synthèse des approches qui l’irriguent depuis quarante ans (sociologie des politiques publiques ; sociologie du genre ; sociologie des groupes professionnels, du travail et de l’emploi ; sociologie de l’éducation ; sociologie de la famille ; etc.). Au-delà de cette volonté de synthèse, ce séminaire vise en second lieu à saisir les questions essentielles qui demeurent à investir dans l’analyse de l’articulation travail/famille. Ce séminaire a été construit suite à la volonté de l’équipe du RT 48 de l’Association française de sociologie de conduire un projet de recherche afin de renouveler cette sociologie de l’articulation travail/famille.

Le mardi de 13h à 15h
EHESS, Salle 13
105 bd Raspail 75006 Paris

Première séance : 27 octobre 2020 - Introduction du séminaire
Cette première séance procédera à une socio-histoire du problème de l’articulation travail/famille et de l’objet scientifique qu’il est devenu. Il s’agira ainsi de se demander pourquoi et comment ce problème s’est posé. Pourquoi ce problème ne se posait-il pas précédemment ? Comment a-t-il été thématisé (ceci constituant un aspect central de la construction de l’objet comme en témoigne les enjeux de définitions – concilier, articuler, balance, conflit, travail et famille, vie privée/vie publique) ? Cette séance reviendra notamment sur les deux approches principales qui ont nourri initialement l’étude de l’articulation travail/famille : une entrée par le « genre » dans laquelle la question de l’articulation devient un domaine d’expression des inégalités de genre ; une entrée par l’articulation des temps sociaux dans laquelle le genre devient une variable d’analyse (parmi d’autres, quoique prioritairement étudiée).

PDF - 440.8 ko
Programme 2020-2021