Dettes de sexe ?

Publié le 9 janvier par Institut du genre

Dans le cadre du séminaire « Anthropologie, psychanalyse et politique. Regards sur les terrains », de l’Association française des Anthropologues.

Comment le triptyque de Marcel Mauss, « Donner, recevoir, rendre » s’applique à l’analyse de la sexualité ? De quoi est faite la phase de dette située entre le temps du don et le temps du contre-don ? Il s’agit de sortir la sexualité de son isolat, dans une certaine mesure aussi de l’aborder au-delà des relations affectives et économiques qu’elle entraine, pour saisir son imbrication avec différents contextes d’intimités. Il arrive alors parfois que des formes de sexualisation de l’intimité ne comprennent aucunes formes de relations sexuelles.

Avec :
Catherine Deschamps, anthropologue, professeure à l’École nationale supérieure d’architecture de Nancy, associée au Sophiapol/Lasco (Paris Nanterre).

4 février 2020, 11h-13h
Maison Suger
16-18 rue Suger, Paris 6e