Atelier Efigies "Genre, Sexualités, Travail"

Publié le 14 septembre par Héloïse Humbert

L’atelier Efigies Genre, Sexualités, Travail

En se penchant sur le rapport des femmes et des minorités sexuelles et de genre au travail, cet atelier vise à interroger les contours du travail, ses dimensions les plus invisibilisées et naturalisées, ainsi que ses mutations contemporaines. Cet atelier souhaite aborder les spécificités du travail des femmes et des LGBTQI+, en regardant comment s’articulent les différents lieux et les différentes modalités du travail, qu’il soit salarié, domestique et / ou reproductif, qu’il s’inscrive dans le registre du travail émotionnel, de care ou encore sexuel. Les frontières et la fluidité entre sphères publiques et privées du travail de ces groupes sociaux seront questionnées, de même que les enjeux de respectabilité et légitimation du travail réalisé. A partir du questionnement de la pluralité des formes et espaces du travail des femmes et LGBTQI+, l’atelier explorera le travail comme lieu privilégié de l’oppression et de l’exploitation des femmes et des minorités sexuelles et de genre, tout en montrant qu’il possède un potentiel subversif et transformateur.

- Contact : genresexualitestravail@gmail.com
- Pour suivre l’atelier sur son carnet hypothèse : https://gst.hypotheses.org/
- Animation : Théo-Néo Gaudy (SciencesPo), Camille Lavoipierre (LIRTES, UPEC), Estelle Fisson (Triangle, Lyon 2), Alice Caudron (Centre Pierre Naville, Evry)

Le second cycle de l’atelier

L’année 2021/2022 voit naître le second cycle de l’atelier « Genre, sexualités, travail ». Après avoir exploré le rapport des LGBTQI au travail lors du premier cycle, l’atelier poursuit sa réflexion sur le travail au prisme du genre et des sexualités. Nous souhaitons cette année encore donner la priorité aux chercheureuses jeunes, minorisé⋅es et/ou précaires et aux démarches croisant rapports sociaux de classe, de genre et de race.

Prochaine séance : 04/10/21 – 18h30-20h30, 21ter Rue Voltaire, 75011 Paris
Les masculinités au travail. Technomasculinité et le travail-passion du jeu vidéo : enjeux de pouvoir dans l’industrie du jeu vidéo
Ugo Trellis, masteurant⋅e à Paris 8 et content designer

Certaines séances seront retransmises par visioconférence.
Pour s’inscrire à la visioconférence : genresexualitestravail@gmail.com

PDF - 773.9 ko