Sous le talent : la classe, le genre, la race

Publié le 15 février par Institut du genre

Agone, n° 65, 2020, coordonné par Marie Buscatto, Marine Cordier et Joël Laillier, 204 p. ISBN 9782748904345

Le paradoxe des écoles d’art est de se présenter comme des lieux d’apprentissage de ce qui ne s’apprend pas : le « talent » est ce que l’on possède à titre personnel. Et ce alors même que l’accès à la formation artistique est aujourd’hui un élément clé dans la construction des trajectoires professionnelles des artistes.

Une vision courante de ces écoles est ainsi qu’elles se contentent de faire éclore les « talents » qu’elles repèrent, nourrissent et accompagnent. Prenant le contre-pied de cette conception individuelle de la réussite, ce volume montre que la classe sociale, le genre ou la « race » sont décisifs à l’entrée dans les formations comme au fil de la scolarité ou à sa sortie.

Présentation et sommaire