Les économies de la procréation médicalement assistée

Publié le 25 novembre 2020 par Institut du genre

Nouvelles Questions féministes, vol. 39 n°2, 2020. Numéro coordonné par Nolwenn Bühler, Irène-Lucile Hertzog, Marta Roca i Escoda, Véronique Boillet.

La procréation médicalement assistée (PMA) s’inscrit dans un marché globalisé qui est traversé et organisé par différents types d’économies –financière, morale, biologique et affective. Bien que profondément imbriquées, ces économies reposent sur des forces de travail, des modalités d’échange et des biens ou valeurs qui sont distincts. En proposant d’étudier les dynamiques économiques à l’œuvre dans la PMA, ce numéro de Nouvelles Questions Féministes met en lumière les processus matériels et symboliques qui contribuent à reproduire et produire d’anciennes et nouvelles formes d’inégalités. Les articles du Grand angle du numéro révèlent les reconfigurations du système de genre en revisitant le travail procréatif soumis aux logiques économiques d’un marché globalisé. Les auteures analysent ainsi les enchevêtrements complexes de cette chaîne mondiale de la procréation et sa stratification selon des lignes sexistes, racistes et classistes.

Présentation et sommaire