Pratiques écoféministes : corps, savoirs et mobilisations

Publié le 12 novembre par Institut du genre

Travail, genre et sociétés, n°42, 2019/2, dossier coordonné par Marlène Benquet et Geneviève Pruvost

L’enjeu de ce dossier est de mettre l’accent sur les appropriations multiples de l’écoféminisme dans la lignée de l’ouvrage Reclaim d’Emilie Hache [2016], qui souligne l’aporie d’une dichotomie entre un écoféminisme païen, dit essentialiste, et un autre, éthique et social, plus proche des sciences sociales.

En librairie et en ligne sur Cairn-info