Les oubliées du numérique, par Isabelle Collet

Publié le 26 septembre par Institut du genre

Le Passeur éditeur, septembre 2019, 22 p., papier ou numérique

À partir des années 80, les métiers de l’informatique ont gagné en prestige et les hommes s’y sont engouffrés en masse. À l’approche de 2020, les objets numériques sont partout et nous servent d’interface avec le monde social. Or, le digital est un univers conçu, programmé, installé et maintenu par quelques hommes blancs de milieu
socioprofessionnel favorisé, pour un public d’hommes et de femmes de tous âges.
Cette situation n’est pas satisfaisante, qu’on la regarde sous l’angle économique (l’entreprise se prive de la moitié des talents) ou sous l’angle de la justice sociale et de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Présentation sur le site de l’éditeur