Genre, violence et régimes d’exception

Publié le 14 octobre par Institut du genre

Séminaire du CEDREF, cordonné par Azadeh Kian et Jules Falquet
Lundi, 16h-18h
Université Paris Diderot, Bât. Olympe de Gouges, salle 165
Place Paul Ricoeur 75013 Paris

site du CEDREF

Programme :

14 oct : Jules Falquet (Sociologue, Maîtresse de conférence à l’université de Paris, CEDREF-LCSP) : Le quadruple continuum des violences. Perspectives matérialistes et décoloniales à partir des féminicides en Abya Yala ; Adelina Miranda (Anthropologue, Pr. à l’université de Poitiers, MIGRINTER) : Le féminicide : un mot écran ? Réflexions critiques sur familialisme et les violences conjugales à partir du cas italien

4 nov : Aslı Telseren (Sociologue, Maîtresse de conférence à l’université Doğuş, Istanbul) : Luttes contre la violence masculine en Turquie : de l’application des lois aux stratégies féministes ; Fatemeh Karimi (Docteure en science politique) : L’engagement politique des femmes kurdes au sein du Komala entre 1979 -1991 : motivations et obstacles

2 décembre : Alice Debauche (Maîtresse de conférence en Sociologie, Sage (UMR 6373), Chercheuse associée à l’unité "Démographie, genre et sociétés" de l’INED) : Violence et rapport de genre. Les apports d’une enquête nationale

20 janvier : Delphine Lacombe (Sociologue, Chargée de recherche au CNRS-URMIS) : De la police des violences domestiques à la violence dictatoriale. Nicaragua (1993-2019 ; Chawra Makaremi (Anthropologue, Chargée de recherche au CNRS-IRIS) : Violences genrées et économies morales de la répression : Iran 1980-89

10 février : Arthur Clech (Historien, Chercheur associé au CERCEC, EHESS) : La violence contre les homosexuels en Russie ; Sam Seydieh (Sociologue, Chercheur au CRESPPA/GTM) : La socialisation militante comme cadre social de transmission : le passé de répression et le militantisme gay et lesbien en France

2 mars : Deborah Puccio-Den (Anthropologue, Chargée de recherche au CNRS, Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain) : Le rôle de l’institution judiciaire dans la stabilisation ontologique du collectif mafieux

30 mars : Ipek Merçil (Sociologue, Maîtresse de conférence à l’Université Galatasaray, professeure invitée du CEDREF) : Violence d’État turque sur les prisonnières politiques dans les années 80