Des femmes qui comptent : Femmes et banques en France et en Europe XIXe-XXIe s.

Publié le 25 octobre par Institut du genre

Séminaire organisé par Sabine Effosse (IDHE.S) et Laure Quennouëlle-Corre CNRS, CRH)

Ce séminaire, organisé conjointement par l’IDHE.S Nanterre et le CRH, a pour but d’analyser en longue durée la place des femmes dans le secteur bancaire et financier. L’intitulé choisi permet d’aborder de manière plus précise et resserrée une partie du vaste sujet « des femmes et l’argent ».

Tel qu’il est présenté, le thème – les femmes qui comptent – permet d’étudier les deux facettes d’une même question : le rôle des femmes devant et derrière le « guichet », soit d’une part les femmes gestionnaires, épargnantes, investisseuses, emprunteuses… et d’autre part leur place dans les entreprises de banque et de finance au sens large – sans aller jusqu’à leur présence dans les directions financières des établissements non financiers.
Le séminaire est destiné aux étudiant.e.s en Master, Doctorat, Post-Doctorat et chercheurs·ses (communications en français et/ou en anglais)

du 20 novembre 2019 au 13 mai 2020, 13h30-15h30
Université Paris Nanterre
bâtiment Max Weber (W), rez-de-chaussée, salle 1
200 avenue de la République 92 000 Nanterre

Première séance : 20 novembre 2019

  • Viera Rebolledo-Dhuin (Université de Versailles St-Quentin, CHCSC) : Les comptes des femmes à Paris au XIXe siècle : l’exemple des libraires en faillite
  • Janette Rutterford (Open University) : A Woman in Finance, Public and Private Sector Experiences in the 20th and 21st centuries
  • Discutante : Sabine Effosse (Université Paris Nanterre, IDHE.S)

Programme complet