Le mouvement de libération des femmes dans une perspective européenne

Publié le 19 janvier par Institut du genre

Conférence dans le cadre du cycle « Les jeudis de l’Institut historique allemand ».

Avec Kristina Schulz, Université de Neuchâtel.
Discutante : Christine Bard, Université d’Angers

« Notre grève contre le patriarcat est illimitée ». Le mouvement de libération des femmes dans une perspective européenne

En 2021, la Suisse commémore le cinquantenaire du suffrage féminin. En 1971, à l’exception du Liechtenstein et du régime totalitaire du Portugal, la confédération était le dernier pays en Europe occidentale à accorder des droits politiques à ses citoyennes. La même année, en France, en République fédérale d’Allemagne ainsi que dans de nombreux autres pays, y compris la Suisse, un vaste mouvement social en faveur des droits des femmes émerge : le mouvement de libération des femmes. Ces mouvements ne se contentent plus de demander les droits politiques pour les femmes mais opèrent une redéfinition du domaine même du politique. Si »le privé est politique« , tout est à mettre en cause : la vie familiale et conjugale, le système de santé et le rapport au corps et à la sexualité, l’égalité des chances sur le lieu de travail, le système des représentations culturelles. La conférence tente, dans une perspective européenne, de mettre en évidence la particularité de ce moment et de ce mouvement dont les effets se font sentir jusqu’aujourd’hui.

Jeudi 21 janvier 2021, 18h, en visioconférence
Inscription

Présentation sur le site de l’Institut historique allemand