Daughters of 1968

Publié le 1er octobre par Institut du genre

Rencontres du genre organisées par la MSH Lyon Saint-Étienne, dans le cadre de son axe scientifique Genre, et en partenariat avec la laboratoire TRIANGLE.

Intervenante : Lisa Greenwald est professeure d’histoire à la Peter Stuyvesant High School de New York. Elle a publié en 2019 l’ouvrage intitulé Daughters of 1968 : Redefining French Feminism and the Women’s Liberation Movement (University of Nebraska Press).
Discutante : Michèle Zancarini-Fournel (LARHRA, Univ. Lyon 1).

Daughters of 1968 retrace l’histoire du féminisme français entre 1944 et 1981, lorsque le mouvement des femmes joue un rôle politique central dans l’histoire du pays. Un féminisme mené par des personnalités principalement de gauche, avec une vision matérialiste des faits sociaux ; elles ont, après-guerre, contribué au changement social, au renouvellement du marché du travail et des « lois de l’amour », de l’avortement au mariage en passant par la contraception.

Jeudi 17 Octobre 2019, 18h-20h
MSH Lyon Saint-Étienne, 14 av. Berthelot, Lyon 7e
salle Elise Rivet, 4e étage

Inscription gratuite mais obligatoire