Les femmes de Normandie dans le Maitron : celles qui y sont et celles qui devraient y être

Publié le 8 novembre par Institut du genre

Nous avons choisi la thématique « Les Femmes de Normandie dans le Maitron, celles qui y sont et celles qui devraient y être », pour rappeler combien le mouvement ouvrier comporte de militantes, et combien le mouvement social, au sens le plus large, inclut depuis longtemps la préoccupation de l’égalité des femmes. Quelques profils évoquent des périodes, des courants, des secteurs différents, dans le cadre de la Normandie.
Marguerite Buffard Flavien se rattache au monde de la pensée, de l’éducation, du communisme et de la résistance. Pauline Rebour est une enseignante, syndicaliste et féministe du début du vingtième siècle. Elle a fréquenté une autre figure du mouvement des femmes, Julie Puaux Siegfried, issue du monde du protestantisme, du négoce et de l’action modérée en faveur de l’égalité des femmes. Un contraste illuminant. Libertad Héliot et Danielle Uppman nous amènent aux mouvements des années 1960 à 1990, et aux dilemmes des militantes. Enfin le bilan des civiles exécutées et massacrées de 1940 à 1944 éclaire la participation des femmes à la résistance. La lecture de cinq notices du Maitron (choisies pour leur diversité) nous rappellera l’utilité de l’éclairage biographique et les méthodes utilisées pour constituer nos « fiches Maitron ». Tout cela avec du temps pour la discussion.

15 novembre 2019
Université Rouen Normandie,
Bâtiment Freinet, salle des thèses (F106)
Place Emile Blondel 76130 Mont Saint-Aignan
Programme