Catherine de Médicis (1519-1589). Politique et art dans la France de la Renaissance

Publié le 7 novembre par Institut du genre

Colloque organisé par Guillaume Fonkenell (Musée de la Renaissance, Ecouen) et Caroline zum Kolk (Fondation Maison des Sciences de l’Homme).

Peu de reines ont marqué l’histoire de France comme Catherine de Médicis dont la présence à la cour et au sein du gouvernement a été d’une longévité exceptionnelle, débutant en 1533 sous le « beau XVIe siècle » pour s’achever à Blois en 1589, au coeur de la 8e guerre de religion.
Mère de trois rois et de deux reines, régente et conseillère privilégiée de ses fils, Catherine de Médicis poursuit pendant plus de quarante ans une politique de tolérance qui se démarque par sa modernité. Durant toute sa vie, la reine est une figure controversée qui suscite des témoignages et des jugements marqués par la crise religieuse, la misogynie et la xénophobie.
Le colloque a pour objectif d’approfondir l’étude de la place de Catherine de Médicis dans la vie politique et culturelle de son temps, de faire émerger des sujets délaissés et de dégager de nouvelles perspectives de recherche. Près de 25 spécialistes, professeurs, conservateurs, chercheurs et doctorants en histoire et histoire de l’art venus de France, des États-Unis, d’Autriche et d’Australie, dresseront un portrait inédit de cette souveraine influente.

21 novembre 2019, Domaine de Chaumont-sur-Loire
22 et 23 novembre 2019, Château royal de Blois

Inscription nécessaire : contact(chez)chateaudeblois.fr

Programme complet