Sur le trottoir, l’État. La police face à la prostitution, de Gwénaëlle Mainsant

Publié le 11 mars par Institut du genre

Le Seuil, 2021, 352 p.

La prostitution n’est pas aisée à définir. Dans le tri entre échanges économico-sexuels légaux et illégaux, la police joue un rôle déterminant. Qu’est-ce qui déclenche l’intervention policière ? Qui, au contraire, passe à travers les mailles du filet ? Ces opérations de qualification s’inscrivent dans une institution et son histoire, celle d’une police des mœurs historiquement chargée de la surveillance de tous les « déviants sexuels » : prostitués, homosexuels, pornographes, exhibitionnistes, « libertins » ou conjoints adultères. Faisant suite à une immersion de plusieurs mois dans les brigades de police, ouvrant les dossiers et archives de la « Mondaine », cet ouvrage embarque le lecteur dans l’univers policier aux prises avec les déviances sexuelles.

Présentation sur le site de la maison d’édition