Poétesses et escrivaines en Occitanie médiévale. La trace, la voix, le genre, par Frédérique Le Nan

Publié le 15 avril par Institut du genre

Presses universitaires de Rennes, collection Interférences, avril 2021, 272 p.

Dix-sept poétesses ont composé en Occitanie médiévale entre 1170 et 1240 des pièces lyriques, des lettres et des débats. Pour autant nous ne détenons de cet âge d’or, antérieur à la Croisade des Albigeois, que des fragments épars, des pièces isolées, des capitales ornées et de rares notations musicales. Ces poétesses composèrent en langue d’oc, une langue de culture relativement homogène. Leur appartenance à la noblesse, leur éducation et la liberté probable dont elles jouissaient les y disposaient.

Présentation, introduction et table des matières