Les limites du marché. La marchandisation de la nature et du corps

Publié le 23 mars par Institut du genre

Sous la direction de Marie-Xavière Catto, Elodie Bertrand, Alicia-Dorothy Mornington, Éditions Mare & Martin, collection de l’ISJPS, vol. 56, oct. 2020, 322 p.

Comment limiter le marché, lorsque son extension progressive gagne désormais des domaines qui jusqu’à récemment lui échappaient, comme le corps et la nature ? Cette question est au cœur des Commodification Studies, les études qui portent sur les problèmes éthiques, moraux ou sociaux posés par certains marchés particuliers (la GPA, les organes, les services environnementaux, etc.).
Dans ce volume, des philosophes, des juristes et des économistes se saisissent de ces questions, interrogent la pertinence des arguments et des réponses produites. Leurs chapitres analysent la manière dont les choix politiques façonnent l’appréhension des nouveaux objets, et donc les termes du débat, ainsi que certaines alternatives possibles, qu’elles soient déjà à l’œuvre ou simplement pensées.

PDF - 283.4 ko
Présentation et table des matières