Le genre en littérature. Les reconfigurations masculin/féminin du Moyen Âge à l’extrême contemporain

Publié le 18 mai par Institut du genre

Sous la direction de Marie-Françoise Berthu-Courtivron et Fabienne Pomel, Presses universitaires de Rennes, mai 2021, 452 p. ISBN : 978-2-7535-8149-4

Cet ouvrage étudie le brouillage des normes et des stéréotypes de genre dans les textes littéraires, du Moyen Âge au XXIe siècle. Ce concept de genre, qui a profondément transformé l’approche des sciences sociales et humaines, restait encore peu exploité dans les études littéraires. Qu’ils soient de l’ordre du jeu, qu’ils relèvent d’une résistance politique ou de perturbations esthétiques, les phénomènes d’hybridation et de réversibilité des codes viennent défier les performances traditionnelles de genre. Si le travestissement reste pendant des siècles l’outil principal du brouillage, la modernité sonde les voies d’un au-delà multiple du genre, allant d’une érotique subversive à des interpénétrations existentielles et identitaires de fond, particulièrement sensibles dans les littératures contemporaines d’expression française de par le monde.

Présentation, introduction et table des matières