La prostitution au Moyen Âge. Le commerce charnel en Midi toulousain du XIIIe au XVIe siècle, d’Agathe Roby

Publié le 22 février par Institut du genre

Villemur-sur-Tarn, Éditions Loubatières, février 2021, 352 p. ISBN : 978-2-86266-780-5

Durant le second Moyen Âge, le commerce charnel connaît un changement important matérialisé par l’instauration d’établissements publics abritant la prostitution, justifiés par la nécessité d’organiser un lieu destiné à canaliser les amours vénales.
Cette prostitution institutionnalisée apparaît dans un contexte de développement urbain et, dans le Midi toulousain, de réapparition du modèle du consulat. La manière dont est organisée la prostitution, qu’elle soit institutionnalisée ou qu’elle échappe au contrôle des autorités laïques et ecclésiastiques, permet d’observer la société médiévale dans son ensemble : de l’action des pouvoirs politiques à la répartition des espaces de vénalité dans les villes comme à la campagne, en passant par l’étude des différents acteurs du monde prostitutionnel.

Agathe ROBY est docteure en histoire médiévale et chercheure associée au laboratoire Framespa de l’Université de Toulouse Jean-Jaurès. Spécialisée dans l’histoire du genre et l’histoire sociale et urbaine, elle a notamment coordonné le numéro « Prostitution urbaine,XVIe-XIXe siècle » paru en 2017 de la revue Histoire urbaine.