L’harmonica de verre et miss Davies. Essai sur la mécanique du succès au siècle des Lumières, par Mélanie Traversier

Publié le 25 mars par Institut du genre

Seuil, mars 2021, 512 p. EAN 9782021451450

À la fin du XVIIIe siècle, l’harmonica de verre a suscité l’engouement de la bonne société européenne tout à la fois férue de musique et de curiosités mécaniques puis, quasiment avec une même passion, l’effroi. Fallait-il craindre ses effets sur les nerfs ? Aujourd’hui son nom même est oublié, de même que celui de sa première interprète Mary Ann Davies, longtemps accompagnée au chant par sa sœur, Cecilia. Celui qui mit au point l’instrument, en revanche, est demeuré célèbre puisqu’il n’est autre que Benjamin Franklin.
Entremêlant les carrières heurtées des deux musiciennes avec l’itinéraire auréolé de gloire du savant et homme politique américain, Mélanie Traversier nous invite à parcourir les différents mondes de la musique au siècle des Lumières : les artistes et leurs publics, les entrepreneurs de spectacle, les facteurs d’instruments, les inventeurs, les réseaux savants et diplomatiques.
Elle y questionne notamment le poids des normes de genre dans le milieu musical mais aussi le rôle des femmes dans la conception, la promotion et la diffusion des innovations au XVIIIe siècle.