Dhuoda, belle-fille de saint Guilhem et autres femmes d’exception au Moyen Âge

Publié le 11 mars par Institut du genre

Ouvrage Collectif par Martin Gravel, Jean Meyers, Claudie Duhamel-Amado, Emanuelle Santinelli-Foltz et Danièle Iancu-Agou, Éditions Guilhem, 2021

Cinq médiévistes de renom nous font découvrir des femmes qui exerçaient pouvoir, influence et qui étaient respectées dans la société.
Cet ouvrage nous fait découvrir l’influence des femmes de l’aristocratie impliquées dans la société médiévale. Voilà de quoi nuancer la notion de « mâle Moyen Âge » chère à Georges Duby, notion fondée pour l’essentiel sur des textes littéraires et religieux tendant à présenter un portrait idéalisé de la société.

Table des matières

Préface
Jacques Frayssenge

Dhuoda et son temps, les élites de Septimanie et le pouvoir carolingien
Martin Gravel, Université Paris 8 Vincennes–Saint-Denis

La comtesse Dhuoda et son Liber manualis, (IXe siècle)
Jean Meyers, Université Paul Valéry – Montpellier

Femmes de l’aristocratie dans l’aire guilhemide, (Xe-XIIe siècles)
Claudie Duhamel-Amado, Centre National de la Recherche Scientifique – Toulouse Le Mirail

Liégearde († v. 983-984), fille, épouse, veuve et mère de princes dans la Francie occidentale du Xe siècle
Emmanuelle Santinelli-Foltz, Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis

Juives et néophytes en Provence à la fin du Moyen Âge
Danièle Iancu-Agou, Nouvelle Gallia Judaica, Montpellier, LEM, CNRS, UMR 8584

Présentation sur le site de la maison d’édition