Territoires féministes en Amérique latine : voix périphériques

Publié le 21 juillet par Institut du genre

Les Cahiers ALHIM, n°41/1, 2021.

Ce numéro a l’ambition d’offrir un éclairage critique sur la participation des femmes, dans la construction des nations, des imaginaires, dans les domaines politique, économique et social. Il propose une réflexion sur les femmes anonymes, perçues injustement dans des rôles « secondaires » dans cette entreprise émancipatrice qui, selon une dimension géopolitique a tendance à favoriser la centralisation de la pensée dans une opposition entre le centre et la périphérie, les capitales et les régions. Cette perspective part donc de l’idée d’une discrimination dans les rapports de pouvoir géopolitiques fondés sur l’invisibilité des régions et des États.

Langues utilisées : anglais, espagnol, français, portugais.

Date limite d’envoi des propositions : 30 septembre 2020

Appel complet